Prix Alvine-Bélisle

Le Prix vise à souligner l’excellence de la littérature jeunesse canadienne de langue française (0 à 17 ans), ainsi qu’à encourager, promouvoir et reconnaître la richesse de la littérature jeunesse d’ici. Originellement décerné par la Canadian Library Association (CLA) au meilleur livre publié au cours de l’année, ce prix est renommé le prix Alvine-Bélisle, du nom d’une pionnière de la bibliothèque scolaire et de la littérature jeunesse au Canada.

Depuis 1974, l’Association pour l’avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED) et aujourd’hui la Fédération des milieux documentaires (FMD) a pris la responsabilité du secteur français pour l’attribution de ce prix. Depuis 2016, le prix est remis lors du Congrès des professionnel·le·s de l’information.

Lauréat 2022

La guerre des bébés, de Carole Tremblay, illustrations de Élodie Duhameau, Éditions La courte échelle.
Alors que Violette joue avec sa soeur Lilou dans le carré de sable, le bébé de madame Hachida, la voisine, se met à pleurer. Les pleurs du nouveau-né piquent la curiosité de Violette: d’où viennent les bébés? Pour le découvrir, Violette interroge ses amis du quartier. Pour Fatou, les bébés viennent du ventre de la maman. Ou encore pour les jumelles Mira et Sara, il faut aller dans une clinique spéciale. Finalement, ce seront madame Hachida et son mari Samir qui parviendront à donner une explication claire et précise concernant la provenance des enfants. Une histoire dynamique et résolument contemporaine répondant adroitement et sous toutes ses facettes à une question à la fois complexe et anodine que se posent les enfants.

Pour le commander, cliquez ici.

Carole Tremblay, autrice, et Élodie Duhameau, illustratrice, les récipiendaires du Prix Alvine-Bélisle 2022
Crédit photo: Maryse Boyce

Finalistes 2022

Dans mon garde-robe, d’Aimée Verret, Éditions La courte échelle.
Recueil dans lequel une jeune narratrice raconte son passage de l’enfance à l’adolescence à travers son garde-robe témoin de cette transformation. Les souvenirs et les jouets de l’enfant doivent alors faire de plus en plus de place aux questionnements et aux préoccupations de la jeune adolescente. Et c’est avec justesse et simplicité que l’autrice évoque la transition entre ces deux âges.

Je ne suis pas une outarde, de Sébastien Gagnon, Éditions Bayard Canada.
Un récit psychologique haletant qui met en vedette le cadavre noyé de Sierra, une adolescente dont on découvre le destin tragique dans les bois, au Lac St-Jean. Un récit court, fragmenté, le Jury a été captivé par cette histoire racontée au “je” qui présente une jeune femme à la fois frondeuse et fragile et dont la langue inventive surprend les lecteurs à chaque page.

Papier bulle, de Simon Boulerice et Eve Patenaude, Éditions XYZ.
C’est à travers des bribes de souvenir que se dévoile l’histoire d’Hortense, une jeune fille atteinte d’hémophilie. Avec Papier bulle, Simon Boulerice sait transformer les sujets les plus nichés en histoires universelles. En utilisant la technique du bleeding, les illustrations d’Eve Patenaude complètent et appuient avec justesse l’oeuvre en rappelant
la présence du sang sur chacune des pages. Un livre à lire et à admirer lentement, pour bien en profiter.

Trash anxieuse, de Sarah Lalonde, Éditions Leméac.
Mettant en scène une adolescente autant angoissée que décomplexée; idéaliste que lucide, Trash anxieuse est une oeuvre à mi-chemin entre le roman et la poésie qui se lit d’un seul souffle. Le jury a particulièrement été charmé par cette héroïne fragile de ses émotions, mais forte de ses opinions dont les phrases chocs ponctuent le récit comme autant de points d’exclamation.

Le dévoilement des gagnantes a eu lieu le 4 novembre 2022 lors du Congrès des professionnel·le·s de l’information

Lauréats

Soumission d’oeuvres le Prix Alvine-Bélisle 2023

La Fédération des milieux documentaires (FMD) est fière de célébrer la remise du Prix Alvine-Bélisle 2023. Cette récompense annuelle vise à souligner l’excellence de la littérature jeunesse canadienne de langue française en décernant le prix à l’auteur·trice du meilleur livre publié en 2022 (selon un jury composé de 5 bibliothécaires).

Lors de cette remise, qui se déroulera en novembre 2023, le ou la lauréat·e se verra remettre une plaque commémorative accompagnée d’une bourse de 1 000$. Nous vous invitons à participer et à nous soumettre vos œuvres pour la jeunesse en nous envoyant deux exemplaires de chaque titre paru en 2022 à l’adresse ci-dessous avant le 31 mars 2023.

Adresse d’envoi : Fédération des milieux documentaires
Prix Alvine-Bélisle 2023
387-2065, rue Parthenais
Montréal (Québec) H2K 3T1

Critères d’admissibilité

Sont admissibles :
– tout livre original publié durant l’année 2022
– écrit en français par un·e auteur·trice canadien·ne
– s’adressant à un public de 0 à 17 ans (romans, documentaires, albums, contes, bandes dessinées, livre-disque, etc.)

Ne sont pas admissibles :
les traductions, les rééditions et les recueils de textes préalablement publiés.